top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurVe Ch

Toutankarton

Finalement, je ne sais si cela mérite une étude psychologique plus approfondie, mais il me faut admettre que je n'ai de cesse d'occuper l'espace. Quand je n'ai plus de place au sol, mes sculptures s'adaptent au plafond. Quand celui-ci commence à devenir trop encombré à mon goût, je m'installe sur les murs. Pourtant, peu importe la destination finale de l'objet. Celle-ci n'est qu'un prétexte. Ce qui compte avant tout, c'est l'exercice. Il me faut toujours explorer, m'adapter, découvrir, chercher ... encore et toujours ... Il faut aussi une sorte d'énergie intérieure, une envie, une sorte de nécessité farouche, qui pousse vers une volonté incontrôlable de créer. En vérité, c'est inexplicable. Tout à coup, l'idée puis le désir surgissent, m'incitant à emprunter un chemin, et cela devient irrépressible. Je n'avais plus de place au sol ni au plafond et il reste encore un peu d'espace sur les murs. Bien sûr, ceci n'est pas l'oeuvre de l'année, mais l'expression d'un besoin, à un moment donné, d'essayer quelque chose de différent. J'ai eu envie également de quelque chose d'amusant, de léger. Croyez-le ou pas, j'ai bien galéré pour obtenir les couleurs que je souhaitais ! Et " Toutankarton " est né. Il a fallu que je m'habitue : c'était moi, mais différemment. Je n'étais pas certaine de vouloir le montrer. Il aura fallu une circonstance étouffante : la neige tombée hier avec, pour ce qui me concerne, ce sentiment d'oppression qu'elle répand autour de moi ; l'immobilité qu'elle m'impose. Elle m'a donné envie de jaillir d'elle, de briser les lignes blanches des paysages recouverts tout autour de moi, d'apporter un peu de chaleur à tout cet environnement soudain aseptisé. Le voici donc.


Véronique Chambeau - 2024 - Toutankarton - Papier Mâché

110 cm x 50 cm au plus large.



0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page